Agir sur soi pour agir sur le monde.

Cursus Intériorité Citoyenne avec la Garantie Jeunes

 

"L’humanité est à une période très particulière de son histoire. A peu près tout le monde s’accorde à dire que nous sommes à la fin d’un cycle et que la transition qui s’impose à nous va s’effectuer violement. Il nous faut réagir très vite si l’on veut éviter un certain nombre de catastrophes, et il est déjà trop tard pour en éviter certaines. Environnement, répartition des richesses, replis identitaires, migrations massives, perte de sens et de reconnaissance, conflits, individualisme, consumérisme, matérialisme croissant, fragilisation de la notion de vérité et développement des fake news, immédiateté de l’information, de la réflexion et de la réaction, … Il est urgent et impératif pour l’humanité dans son ensemble d’évoluer radicalement et le plus rapidement possible. 

 

Les chantiers dont nous avons décidé de nous emparer dans cette mission urgente concerne la connaissance de soi, le rapport à l’altérité, notre capacité à communiquer de manière consciente et compassionnelle, le développement de notre esprit critique et de notre créativité, bref, ce que certains appellent les compétences psycho-sociales et d’autres le développement personnel et interpersonnel."

 

Sébastien Micmacher

Qu'est-ce que la Garantie jeunes ? 

 

Ils ne sont ni étudiants, ni travailleurs, ils ont entre 16 et 25 ans et ils souhaitent tous avoir un avenir professionnel. La Garantie jeunes est mise en place  par les réseaux des  missions locales, en lien avec le gouvernement, c'est un parcours actif d'accompagnement, de formation et d'intégration, pendant une année, pour une insertion dans le monde du travail. C'est un dispositif d'entraide, où le conseiller et le jeune se lient pour élaborer un projet d'avenir.

Que fait le collectif La Lucarne avec eux  ?

 

Le collectif La Lucarne a répondu à une campagne de l'ARS (Agence Régionale de Santé) sur les compétences psycho-sociales, pour la prévention et la promotion de la santé. Sébastien Micmacher a crée un cursus, intitulé l'Intériorité Citoyenne, qui répondait aux critères de l'ARS, qui se base sur 3 axes :

  • La relation à soi même : confiance / estime de soi / légitimité / responsabilité / besoins / valeurs ...
  • La relation à l'autre : communication non-violente / saine et efficace / tolérance / empathie...
  •  Faire groupe/ Faire société : prise de parole en public / résolution de conflits / intelligence collective / créativité...

La responsable de l'Unité de la Prévention et de la Promotion de la Santé, Christine Lavogiez, a trouvé cette approche innovante, participative et complète. 

Le cursus a été validé pour le Centre Pénitentiaire Le Craquelin de Châteauroux, pour l'EVS (Espace de Vie Sociale) avec les habitants des quartiers prioritaires d'Issoudun et pour l'ARTP (Action de Remobilisation à Temps Plein) dans le Lycée Polyvalent Balzac d'Alembert à Issoudun et, donc, pour le dispositif Garantie Jeunes de la Mission Locale d'Issoudun.

Le collectif La Lucarne est intervenu auprès d'un groupe de 9  jeunes de la Mission Locale d'Issoudun pendant 5 séances. 

Comment se passe une séance ? 

 

Cette semaine rendez-vous avec les jeunes Issoldunoises et Issoldunois dans les locaux de l'AFPA. Pour débuter cette séance, une méditation express, pour se rendre disponible et entrer en relation avec soi-même.  L'ambiance n'a rien de scolaire, les jeunes sont à l'aise, tous au même niveau, la parole est libre. 

On discute de choses qui peuvent nous agacer, et on vient les mettre en situation face au groupe, pour ensuite faire un retour dessus. Qu'est-ce qui marche ou qu'est-ce qui ne marche pas entre les personnes dans cette situation ? Comment pourrait-on améliorer cette discussion pour éviter le conflit ?

 Les jeunes ne sont pas là pour juste écouter, ils sont là pour participer, pour être acteur de la séance comme ils seront les acteurs de leur avenir. 

Sébastien Micmacher donne des conseils pour une communication efficace :

  •  Je parle des faits et des situations, pas des personnes.
  •  Je pars du "JE", et pas du "TU" pour partager ce que je ressens.
  • Prendre en compte le point de vue de l'autre et, partir du principe que son interlocuteur est de bonne foi.
On s'exerce pour être à l'aise lors de la prise de parole en public, Sébastien nous partage les différentes astuces des grands orateurs pour être à l'aise et efficace face à un groupe, comme par exemple être précis sur le message qu'on veut faire passer, et avoir les pieds bien plantés dans le sol pour que le public soit intéressé par notre discours.
 "L'intériorité citoyenne" c'est être bien avec soi-même pour être bien avec les autres, agir sur soi pour agir sur le monde.

C'était Lucile, médiatrice culturelle en  service civique du collectif La Lucarne, au plus près des évènements pour vous.

COLLECTIF LA LUCARNE THÉÂTRE

Pôle Images Arts & Formations

Rue des noués chaudes

36100 ISSOUDUN

tél : 06 89 30 00 03

mail : lalucarne.theatre@gmail.com

Ma Newsletter

S'inscrire à la newsletter :